Le 12 July 2024
Volume 42, Numéro 6
Opinion

Brian Mulroney à Shipshaw

L'annonce du décès du 18e Premier ministre du Canada m'a vraiment attristé, comme une immense partie des Canadiens d'ailleurs. En 1972, j'ai travaillé l'été durant à Schefferville pour la compagnie Ironore du Canada. J'ai appris à l'époque que le président de cette grosse compagnie minière était un certain Brian Mulroney, un québécois natif de Baie-Comeau. Par la suite, en 1984, il devenait le 18e Premier ministre du Canada pour le parti progressiste-conservateur. Bien que n'étant pas conservateur moi-même à cette époque, j'avais accueilli son élection au plus haut poste politique avec fierté. J'ai toujours eu beaucoup d'estime et de respect pour cet homme au parcours hors du commun et à la personnalité souriante. Un homme qui se voulait proche du peuple et qui nous l'a bien prouvé le 26 juillet 1992. En effet, comme nous le rapporte Réjean Bergeron, alors maire de Shipshaw dans la Vie d'Ici, le Premier ministre Brian Mulroney s'était présenté en personne ici à Shipshaw avec son fils pour inaugurer le tout nouveau terrain de soccer aménagé dans l'ancienne sablière. Jean-Pierre Blackburn, qui sera député et ministre, l'accompagnait. Brian Malroney s'était dit heureux de notre accueil. Pour moi, ce grand homme était fier d'être avec nous et c'est sans prétention et avec une facilité de contact extraordinaire qu'il est venu nous saluer ici chez nous. Son amour des personnes, si humbles soient-elles, aura marqué son mandat et toute sa vie. Merci pour ce leg invisible et puissant.