Le 12 July 2024
Volume 42, Numéro 6

À notre assemblée générale du 9 avril 2024 du centre Multiservice, nous avons déposé la mission d'examen demandée par Ville Saguenay. Mme Émilie Dubé, comptable, a mentionné qu'il y avait une bonne gestion au centre Multiservice et un vote de félicitations a été présenté en ce sens à Rolande Lavoie et Sylvie Claveau pour leur travail de gestion.

Service des immeubles

Tous les 5 ans, dans le cadre de gestion des actifs, ville Saguenay revoit l'état de tous les bâtiments. Amy Duchesneau, Frédéric Savard, Vincent Harvey et Philippe Gagnon sont venus nous rencontrer, mon employé et moi, au centre Communautaire afin de voir sur place tous nos besoins. La bâtisse est âgée de plus que 40 ans et demande beaucoup d'entretien; refaire le plancher est une grande priorité pour nous et les employés de la ville en sont conscients et qu'il est de plus en plus difficile de le nettoyer convenablement.

Nous nous sommes sentis très écoutés et avec un profond respect. Je comprends que les fonctionnaires et les élus doivent prendre des décisions qui nous déçoivent mais qui ne sont pas faciles pour eux; ayant été aussi conseillère municipale, je peux comprendre que ce n'est pas facile de composer avec un budget souvent restreint. Nous sommes confiants qu'il y a plusieurs équipements qui vont être réparés.

Corporation pour la Sauvegarde et la Valorisation du territoire de St-Jean-Vianney (2024)

Rapport présenté le 9 avril 2024

Presque 53 ans déjà que le glissement de terrain a eu lieu à St-Jean-Vianney.

En 1973, un groupe de jeunes de la Jeune Chambre de St-Jean-Vianney, dont je faisais partie, a travaillé dans le but d'ériger un monument à la mémoire du drame de St-Jean-Vianney. Le responsable de ce projet était Jacques Gravel. Ce monument commémoratif de la tragédie a été inauguré en 1975 ; il se situe face au cimetière de Jonquière à Shipshaw. L'oiseau avait été volé en 1997. Pour le 50ième de la tragédie, la ville a accepté de restaurer le monument et d'y réinstaller un nouvel oiseau. Ce projet fut réalisé par Serge Beaumont, l'artiste qui l'avait créé à l'origine. L'oiseau représente la résilience, le courage devant l'épreuve et l'espoir de « rebâtir son nid ailleurs. »

Depuis 1975, tous les 4 mai,

on y organise un rassemblement pour se recueillir et se souvenir. La veille, nous nettoyons l'emplacement. Les premières années, à St-Jean-Vianney, nous organisions des dîners champêtres suivis de courses à pied ainsi que des courses de boîtes à savon. Malheureusement, sans trop savoir ce qui s'est passé, St-Jean-Vianney est devenu un «no man's land».

En 1982, à la création du journal la Vie d'ici,

nous avons également souligné l'événement lors du 4 mai de chaque année, par des articles et photos appropriés. (Tous les articles ont été placé dans un volume de 28 pages que nous avons présenté lors du 50ième ).

En 2011, afin de souligner les 40 ans, j'ai présenté à l'Afeas un projet afin de faire œuvre de mémoire sur la tragédie de S-Jean-Vianney. Avec la participation de l'école Bois-Joli et celle de Notre-Dame du Sourire ainsi que la collaboration d'anciens résidents de St-Jean-Vianney et plusieurs personnes ressources, nous avons rencontré les étudiants de 6ième année de ces écoles primaires avec des visites en autobus sur le site. Des étudiants de la Polyvalente Arvida avaient fabriqué des affiches afin d'identifier des points stratégiques à St-Jean-Vianney (ex. les écoles, l'église, le magasin général). Chacun des étudiants avait fabriqué un oiseau afin de le placer dans une corbeille au monument.

Nous avons présenté ce projet de mémoire à l'Afeas provinciale où nous avons gagné le prix prestigieux d'Azilda Marchand. Une ovation debout pendant plusieurs minutes a souligné l'excellence du projet et de sa présentation.

Après avoir souligné les 40 ans, nous avons formé un sous-comité pour continuer à faire œuvre de mémoire ; des hommes se sont joints à l'équipe à ce moment-là. Nous avons eu des rencontres nombreuses avec les députés et certains élus de la ville. 

Lors des élections municipales de 2013, la ville nous a conseillé de former un comité complètement à part de l'Afeas; des personnes ne se sentaient pas à l'aise dans un groupe exclusivement féminin.

Des règlements généraux nous ont été présentés mais étant trop élaborés pour notre association, ils devaient être simplifiés, ce que nous avons fait dernièrement et considérant qu'ils n'ont jamais été acceptés en assemblée générale, ils ont été modifiés, déposés et acceptés à notre assemblée générale du 9 avril dernier.

Visite au centre d'interprétation au centre Multiservice de Shipshaw

Depuis 2014, je me suis fait un devoir de faire visiter le centre d'interprétation sur la tragédie de St-Jean-Vianney ; le transfert du petit musée dans le hall d'entrée m'a donné un peu de répit, puisque tous les tableaux étaient à la disposition des visiteurs ou des personnes réservant la salle pour différentes fêtes.

Aujourd'hui, nous sommes heureux de vous annoncer qu'il y aura des visites guidées par notre employé ; celui-ci s'intéresse beaucoup à l'histoire. Les dates pour ces visites commenceront le 2 juillet 2024 jusqu'au 19 août 2024 inclusivement. L'horaire sera de 10h à 12h et 13h à 15h. Il sera possible de changer ces heures s'il y a des demandes particulières ex. pour des groupes à l'extérieur de la région.

Administratrices et administrateurs de la corporation :

Rolande Lavoie,          présidente

Marlène Tremblay,    v.-présidente, secrétaire

Francine Tremblay,    trésorière

Pauline Gravel,           administratrice

Roch Duchesne,          administrateur

Renald Girard,            administrateur

Julie Bolduc    administratrice